Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/08/2016

Législation matrimoniale sous la Révolution

       Législation matrimoniale sous la Révolution

Par la loi du 20 septembre 1792, le mariage fut soustrait à la juridiction de l’Église et transformé en un contrat civil conclu devant un officier civil.

Dans le même était instauré le divorce au nom du respect de la liberté de chacun.

Le code civil de 1804 confirma cette nouvelle disposition,mais en restreignit considérablement l'âge de la majorité (25 ans) et les motifs de divorce.

La femme mariée devint une mineure par le mariage .

11:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

12/08/2016

Maroilles

Une abbaye aurait été créée vers 960 ; celle-ci va prospérer jusqu'en 1789,le 23 juillet,jour où elle fut saccagée par les habitants de TAISNIERES MARBAIX et de ...MAROILLES . Les rares  "moines" ou plutôt abbés s'enfuirent .

Aujourd'hui un grand nombre d'habitants de Maroilles ignorent même qu'il co-exitait une population locale qui constituaient une Ville dite franche , avec un Lieutenant de " Baillage  " .

Ces habitants résistèrent à la dictature de cette abbaye qui les rançonnait et qui vivait très richement .

Elle percevait la dîme dans une  cinquantaine de communes dont certaines se trouvaient dans l' Aisne .

Comme pour toutes les Abbayes,l'argent servait les intérêts de l' " Eglise" et servait au Pape pour finances ses institutions dont par exemple les Ordres des templiers , ou l'Ordre de MALTE (ordres militaires ...)

L'abbé Dom Benoît Lempereur qui s'était enfui revint, en1794,avec les AUTRICHIENS qu'il avait guidés ; il y eut alors des citoyens assassinés et d'autres ont disparus sans laisser de traces .

Les Autrichiens ne quitteront Maroilles qu' à la faveur de la Bataille de WATTIGNIES le Victoire (près de Maubeuge ) : ils s'enfuiront .

Quant à Dom Benoit Lempereur ,le Directoire le fera traduire devant un Tribunal Militaire qui le fera fusillé pour Haute Trahison et Intelligence avec l'ennemi, en 1797 .

 

 On pourra consulter les Archives Départementales du NORD à Lille sur le sujet de Maroilles ; en Mairie de Maroilles,seuls quelques privilégiés ont la possibilité d'accéder aux Archives .
 

Ville franche de Maroilles : Localités relevées dans les actes de l'échevinage de Maroilles, années 1489 à 1789 Reliure inconnue – 2004

 
 
 
 
 

14:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

05/08/2016

ABOLITION : nuit du 4 août 1789

 

ABOLITION des CHARTES et des PRIVILEGES : nuit du 4 Août 1789.

C'est  lors de la Nuit du 4 août 1789 que sera votée 

 l'Abolition des Chartes et des Privilèges,

du Servage et des Corvées,

et du privilège de main-morte.

Un anniversaire bien souvent passé sous silence oublié par les médias.

 

Abolition oubliée  aussi par ces historiens qui utilisent les Chartes comme des preuves de l'Histoire ou de Droit

95 % des chartes    -en tant que telles- ont été considérées comme apocryphes , donc sans valeur juridique,ou historique .

Car pour vérifier la crédibilité des informations et les rendre crédibles , il faut croiser les origines des sources .

 

Exemple : une charte de l'année "622" sortie de nulle part est utilisée par un responsable du Conseil Général du Nord pour attester de la fondation de l' ex-abbaye de Maroilles dans un document d'information touristique .

Oe,en 1960,  le supposé millénaire de la Fondation de l' ex-Abbaye de Maroilles ,fut fétée ; c'était une date convenue à l'époque , entre les différentes parties philosophiques . se reporter aux Archives de presse régionales ]

 

Les Chartes étaient rédigées sur velin ,c'est à dire sur peau de veau traitée....Mais avec le temps ,ces chartes étaient en mauvais état physique  et devaient être recopiées par des "moines" copistes quelques siècles plus tard . Sachant que la plupart de ces employés étaient souvent analphabètes mais d'excellents...calligraphes .

Dans d'autres cas la synthase était revue et mise au goût du jour .

 

Enfin,de nombreuses Chartes étaient des faux dûment estampillés

pour être utilisés dans des procès ,pour faire pencher la balance du côté du côté de la partie la plus corruptrice .

De nombreux documents ayant été créé et post-daté au Moyen Age ... par des moines et dont la majorité  était copistes était par ailleurs analphabètes !

 

 

17:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.